Mais qui êtes-vous? Oh Oui! Marine Keresztes

Publié le 14-03-2019

Petit Focus sur Marine Keresztes "la fille aux carnets" qui a découvert le switch lors de la semaine du coworking en octobre 2017 et c'est depuis un réel plaisir que de la voir arriver avec ses carnets et tous ses trucs et astuces.

Marine Keresztes

Qui es-tu ?

Salut ! qui je suis ? Vaste question, combien de temps avez-vous ? Hum… Je dirais un compliqué mélange entre un couteau suisse et une encyclopédie des infos inutiles. Plus sérieusement, j’ai une formation en sciences économiques, je suis architecte et urbaniste, spécialisée en sociologie et anthropologie urbaine mais je m’intéresse à énormément de sujets différents. Je suis férue de lecture, d’organisation et de développement personnel à mes heures perdues. J’aime particulièrement tout ce qui touche au domaine du bien-être au travail.
On pourrait me qualifier de « néo-carolo », petite namuroise expatriée il y a 2 ans, je suis littéralement tombée sous le charme du pays noir…

Que fais-tu au Switch ? Ton job ?

Je suis chargée de recherche, de publication et formatrice pour une asbl d’éducation permanente : le CPCP, dans les domaines de la citoyenneté, de la participation. Mes domaines sont le logement, les lieux de vie et l’éducation aux médias. Je viens au switch une fois par semaine environ. 

Tes supers- pouvoirs en 2/3 mots ? (Tes compétences)

Aider les autres, prendre le temps de voir en quoi je peux être utile.
Organiser, gérer et planifier n’importe quel chaos dans toutes les circonstances.
Créer des ponts entre les sujets les plus divers.

Ta phrase fétiche

« Le rire, c’est comme les essuie-glace, ça n’arrête pas la pluie mais ça permet d’avancer ». En résumé, quoi qu’il se passe, il y a toujours deux côtés, un bon et un mauvais alors pourquoi ne pas choisir le plus agréable ? 

Ce que tu aimes

Apprendre, encore et toujours apprendre sur tous les sujets ! J’adore comprendre les choses, découvrir de nouveaux domaines, de nouveaux horizons. J’aime particulièrement passer de chouettes temps de midi avec les switchers et découvrir leurs univers.

Ce que tu n’aimes pas

Très peu de choses à vrai dire. J’ai horreur de l’hypocrisie et des gens qui grimpent sur les autres pour se sentir plus grands. 

Au coworking tu es…

La fille entourée d’un nombre incalculable de carnets et de feutres qui s’étale partout… jusqu’aux limites du bureau bien-sûr et l’encyclopédie des infos inutiles. (D’ailleurs, vous connaissez la longueur d’un terrain de tennis ?^^)

Ton talent caché

Trouver le carnet adapté à chaque situation et besoin. C’est un vrai talent ça ? 

Une anecdote / bon moment / mauvais moment au coworking ? (allez, fais-nous rire)

Un grand moment de solitude et de fou-rire. Nous avions été chercher à manger avec les coworkers à la sandwicherie du coin. Une fois n’est pas coutume, plutôt que le traditionnel sandwich on a opté pour une salade. C’est là que tout se joue … pleine de bonne volonté, je veux aider Pierre à savoir dans quel sens il peut ouvrir la boite (opaque) pour ne pas tout renverser. Vous voyez la catastrophe arriver ? Ce n’est pas celle qu’on croit … Toujours est-il que je lui lance franchement : « retourne-là, j’ai vu par la craille que c’était le bon sens ! ». Catastrophe ! Regards étonnés suivis d’un éclat de rire monumental ! Comme quoi, même dans un si petit pays, les expressions changent d’une région à l’autre. Qui aurait pu croire que, à Charleroi, une craille n’est pas « juste » simple fente anodine ….

Merci Marine d'être une coworkeuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Partager share on facebook share on twitter share on google plus
Mais qui êtes-vous? Oh Oui!   Marine Keresztes